mardi 11 avril 2017

Une séance chez l'ostéopathe pour nos chiens

J'ai longtemps eu des problèmes de dos...
C'est très douloureux et je restais souvent coincée pendant plusieurs jours.
Finalement je me suis décidée à aller voir un bon ostéopathe. Ce fut une véritable révélation !
Deux séances ont suffit. C'est souvent le cas.
Une visite de contrôle une fois par an et hop ! C'en est fini des soucis.

Du coup quand Arrow s'est mis à boiter suite à un choc assez violent en faisant le fou,
j'ai pris rendez-vous chez mon vétérinaire bien sûr,
et dans la foulée chez une ostéopathe.
Convaincue, chacun de mes chiens à eu droit à sa petite visite.

Avril, pas rassurée, entre les mains pourtant bienveillantes de Lauranne
Ça peut surprendre ou faire rire, mais les chiens sont comme nous faits d'os et de muscles.
De fait ça ne peut être que bénéfique pour eux aussi...
Ma vétérinaire m'a d'ailleurs largement encouragée à faire cette séance
en complément du traitement qu'elle m'a prescrit.

Mais bon... C'est quoi au juste un ostéopathe canin ?


J'ai rencontré Lauranne Bezou Barbot
élève de 4ème année en école d'ostéopathie animale
et je lui ai demandé de nous en dire un peu plus !

Bonjour Lauranne,
Avant toute chose en quoi consiste exactement l'ostéopathie ?


C’est une thérapie manuelle qui consiste à rééquilibrer l’animal pour lui permettre de s’adapter au mieux à son environnement et de rester au plus proche de sa physiologie. Pour cela, l’ostéopathe recrute et traite les restrictions de mobilité de l’ensemble du corps (articulation, muscles, ligaments, viscères…) qui sont la cause de déséquilibres de l’état de santé de l’animal. L’ostéopathe envoi donc une information au corps afin qu’il puisse s’auto équilibrer. 

L’ostéopathie est basée sur des connaissances approfondies en anatomie et en physiologie afin de comprendre toutes les interactions entre les différents systèmes du corps pour avoir une vision d’ensemble en y incluant son environnement (alimentation, mode de vie, stress, activité…).

Quelles pathologies peut-on traiter ?

L’ostéopathie ne traite pas que les pathologies ! 

Les animaux de sports (chiens, chevaux..) et de production (vaches laitières, chèvres..) ont besoin d’un suivi ostéopathique régulier (au moins tous les 6 mois) pour leur permettre de s’adapter au mieux à la contrainte physique demandé. 

Les animaux non sportifs ont également besoin de voir l’ostéopathe au moins une fois par an pour rééquilibrer le corps et faire un petit check-up. 

Cependant, beaucoup de pathologies peuvent être traités ou suivis, voici quelques exemples : 

Chez les petits animaux domestiques : Boiterie, difficultés à effectuer des mouvements habituel (monter sur la canapé…), troubles digestifs, troubles ORL, troubles respiratoires, dysplasie, incontinence, suivi post op ou post accident, hernies discales, luxation de rotule, changement brutal de comportement...


Chez le cheval : Boiterie, problème locomoteur, accrochement de rotule, troubles digestifs, difficultés respiratoires, baisse de performance, suivi post accident…

Chez les animaux de rente : baisse de productivité, mammites à répétition, suivi post mise bas, boiteries, bouleture …

Les copains aussi en ont profité !

Quelles sont celles qu'on rencontre le plus souvent ? A quoi sont-elles dues ?

C’est compliqué de répondre à cette question... Aucune pathologie n’a la même cause et chaque cas est différent. Même si deux animaux sont atteints de la même pathologie, la prise en charge sera différente parce que l’ostéopathie s’adapte avant tout à l’individu et à sa capacité à intégrer la séance !

Tous les animaux peuvent-ils en bénéficier ?

Oui et au contraire. Du cochon d’inde à la vache en passant par le chien et le chat ... Tout est possible !





Les animaux ne parlent pas, et les douleurs ne sont pas toujours perceptibles par le maître...
Comment fais-tu précisément pour détecter ce qui ne va pas ?


Toutes ces années de formation nous permettent d'acquérir une excellente connaissance de l'anatomie animale.
On peut alors tester toutes les articulations du corps, la qualité des tissus, les sensibilités potentielles.
Selon la sensibilité du chien et les restrictions de mobilité, on constitue ce que l'on appelle
une "suite ostéopathique". c'est à dire que l'on trie tout les phénomènes que l'on détecte
et ensuite on réduit ce que l'on estime nécessaire
.

A force de pratique, la main de l'ostéopathe s'affine. Au fur et à mesure.
elle s'automatise et recrute de plus en plus vite les phénomènes.




Quelle formation suis-tu ? Sur quel diplôme va-t-elle déboucher ?

Je suis une formation par modules à l’Ecole EOA (Ecole d’ostéopathie animale) de Rennes sur 5 ans, c’est-à-dire que je suis 6 jours par mois à l’école et que le reste du temps je travaille mes cours à la maison, je fais des stages et je m’entraîne dans les centres équestres, les fermes, les spa ……

Ma formation va ensuite déboucher sur un diplôme reconnu par l’état en ostéopathie animale exclusive.








Qu'est-ce qui t'as donné l'envie de suivre cette voie ?

J’ai toujours été passionnée par le monde animal et depuis petite je baigne dans les médecines alternatives (homéopathie, ostéopathie, acupuncture…) donc c’est devenue une évidence pour moi après mon BAC de me lancer dans cette formation.

Rien de mieux que donner du confort à un animal  J

Depuis le début de ton parcours, tu as rencontré beaucoup d'animaux.
Un cas particulier t'a-t-il marqué ?

Oui j’ai rencontré un certain nombre d’animaux ! Plusieurs cas mon marqué mais un en particulier il y a quelques mois. Un petit cheval entier de de 5 ans qui ne donnait plus les postérieurs depuis près d’un an ! Et à la fin de la séance il donnait les postérieurs ! Et c’est là que je me dis que je ne fais pas ce métier pour rien !

Une petite chienne beauceronne d’un an aussi ma marquée, dysplasique des deux hanche E/E avec incontinence suite à la stérilisation ! Nous avons réussi à diminuer voir faire disparaître l’incontinence et à lui redonner de l’amplitude de mouvement sur ses postérieurs ! Du coup l’opération qui été envisagée n’est pour l’instant plus d’actualité. 


Faut-il attendre d'avoir son animal malade pour voir un ostéopathe ?


Non pas du tout ! Un check-up annuel est conseillé afin de vérifier que tout vas bien pour lever les éventuels dysfonctions articulaires qui peuvent survenir dans la vie de tous les jours. 

Quels sont les gestes préventifs à avoir avec son chien pour lui éviter au maximum de développer des pathologies ?

Pour les jeunes chiens il est important de ne pas les faire sauter ou monter les escaliers afin de diminuer les risques de dysplasie …
Une nourriture adaptée est également conseillée pour maintenir l’organisme et les articulations au top de leur forme. Une alimentation au cru type BARF est fortement recommandée.

Et aussi, une activité physique régulière pour ne pas favoriser le surpoids et ne pas déboucher sur des troubles métaboliques qui vont entraver le bon fonctionnement des articulations. 


Grunge le petit Bull Terrier
Vous l'aurez compris, chacun de nos petits compagnons 
peut profiter des bénéfices d'une séance d'ostéopathie et bien entendu,
je vous recommande vivement d'y recourir.

Si vous voulez en savoir plus sur la formation de Lauranne
Ecole d'Ostéopathie Animale

Ou encore trouver un ostéopathe dans votre région
Institut Professionnel d'Ostéopathie Animale Mécanique


Et vous, avez-vous déjà consulté un ostéopathe canin ?
Enfin je dis canin... Mais je compte bien faire appel à Lauranne dès quelle sera installée
pour aussi prendre soin des mes nouveaux  compagnons !


Je vous les présente dans un prochain article
En attendant, c'est Peanuts qui a eu droit à sa petite séance !
Il a été sage comme une image pendant la manipulation

Merci beaucoup Lauranne
pour toutes ces informations et pour les bons soins
apportés à nos petits monstres !


Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Merci pour votre petit mot ! Pour éviter le spam il apparaîtra après modération.