vendredi 17 mai 2019

Ronron thérapie, ou quand votre chat joue les thérapeutes malgré lui

Le chat est connu pour être un animal apaisant, c'est un fait.
En ronronnant, il émet des vibrations sonores basses fréquences réputées pour favoriser la production de sérotonine, qu'on appelle aussi l'hormone du bonheur.

Une étude américaine de 2011 parue dans Journal of Personality and Social Psychology constate qu'être au contact de chats nous rendrait "plus heureux et plus sociables"


Selon Véronique Aïache, journaliste santé et auteur du livre "Ronron thérapie" aux édition Trédaniel, "C'est un puissant antistress, régulateur de la tension artérielle, boosteur des défenses immunitaires et un soutien psychomoteur".

Caresser le doux pelage d'un chat à une véritable fonction antistress.
Rien que de les regarder dormir, si sereins, aide à s'apaiser soi même.
J'en ai moi même fait l'expérience.
J'ai accueilli mon petit Elliot à un moment difficile de ma vie,
peu après la perte d'un être cher.
Et, si je ne peux pas vraiment l'expliquer, je peux certifier, et mon entourage aussi, que m'occuper de cette petite boule de poils, rire de ses cabrioles et le cajoler m'a clairement aidée à gérer mes émotions et à canaliser ma peine.

Les asiatiques l'ont bien compris et ont même inventé le concept du "Bars à chat" ou "Neko café" (Neko signifiant chat en japonais) où il est possible de grattouiller affectueusement ces petites bêtes tout en sirotant un bon thé. Le premier à ouvert à Taipei à Taïwan en 1998.



Aujourd'hui le concept s'est étendu partout.
Le premier à avoir ouvert ses portes en France est le "Café des chats"
situé 16, rue Michel Lecomte dans le 3eme arrondissement de Paris.


Depuis plusieurs années, il est question d'en voir ouvrir un sur Tours.
Je suis curieuse de voir ça et je vais suivre l'affaire de près !

En attendant, autant dire que si vous n'êtes pas allergique n'attendez plus pour accueillir un chat:)
Et si vous décidez de vous lancez dans cette merveilleuse aventure, pensez adoption !
L'association Félins pour l'autre ou la SPA de Luynes
auront surement la boule d'amour qui fera votre bonheur...

C'est pas Elliot qui vous dira le contraire...




samedi 11 mai 2019

Balades avec son chien, plaisir, corvée ou cauchemar ?

Les copains en balade
Balader son chien... Dis comme ça, ça parait simple ! Et pourtant...
Régulièrement des propriétaires de chiens font appel à moi pour des problèmes rencontrés
 lors de leurs sorties. Je rencontre aussi souvent des personnes qui ne savent pas ce que signifie une vraie balade saine pour son chien où à quel point c'est indispensable.


"J'ai un grand jardin de 1500 m²"
Un jardin, quelle que soit sa taille, n'est pas suffisant. Je l'explique aussi souvent à ceux qui me disent attendre de ne plus être en appartement mais d'avoir une maison avec jardin pour prendre un chien...
Le jardin c'est un confort pour l'humain. Un accès facile aux sorties d'hygiène. 
Un endroit serein pour des parties de jeu avec votre loulou.
Votre chien, lui, aura vite fait de considérer cet espace comme une extension de la maison et 
s'il y est seul et régulièrement, il finira par ne plus y trouver son compte.

Risque alors de s'en suivre divers problèmes de comportement tels que des aboiements incessants, 
des fugues ou des destructions par exemple.

Marcus profite du jardin à la maison
"Je balade mon chien trois fois 45mn par jour"
C'est un bon début... Mais où ? Et comment ?
Si on balade son chien, en laisse (souvent courte qui plus est), dans le quartier,
un peu toujours sur le même parcours, c'est très peu enrichissant pour le chien.
C'est que j'appelle une sortie d'hygiène...

Rencontre-t-il des copains chiens ? Peut-il faire de bonnes parties de jeu avec eux ?
"Il croise des chiens, mais il tire et aboie comme un fou pour y aller donc on ne s'approche pas"
"On évite les chiens car il est agressif, il s'est déjà fait mordre"
"il saute ou aboie sur les gens"

Toujours tirer sur cette laisse trop courte qui contraint, toujours croiser ces chiens sur le trottoir d'en face sans pouvoir les approcher, toujours les mêmes endroits, les mêmes odeurs...
Que de frustrations ! Mieux vaut une seule balade, mais une bonne !
Avec 5mn de sortie pipi matin et soir en plus bien sur ...

Petits et grands chiens, toutes races confondues pendant les balades pour une bonne sociabilisation
"Je ne peux pas le lâcher, il ne revient pas", "Il est trop jeune, j'ai peur de le voir partir et de le perdre"
Savez-vous qu'un chien à besoin de dépenses physique qu'une laisse ne lui permettra jamais ?
C'est un animal hyper sociable qui a besoin de côtoyer des congénères pour s'épanouir.
Il a besoin de courir, de sentir son environnement, de jouer, d'explorer...
Laisser divaguer son chien étant interdit par la loi, il vous appartient de lui apporter l'éducation,
ou la rééducation nécessaire afin de pouvoir le promener sans risque et sans qu'il s'échappe.
Plus vous commencerez jeune, plus ce sera facile pour lui (et pour vous !).
Il faut profiter du fait qu'à 2/3 mois les chiots vous suivent partout naturellement pour lui apprendre
le RAPPEL, indispensable à son épanouissement.
Il faudra également lui apprendre à bien se comporter, à savoir, ne pas courir derrière les vélos et
ne pas sauter sur les gens... Pour votre confort (et le sien), il faudra également qu'il sache évoluer sans tirer comme un fou sur sa laisse !


Chaque race est différente, et leurs besoins le sont également.
Un malinois aura besoin de bien plus d'activités physiques qu'un bouledogue anglais c'est indéniable.
Mais sachez que même pour les races les moins demandeuses,
deux VRAIES BALADES par semaine, enrichissantes, variées, accompagnées de congénères
sont selon moi un MINIMUM.
Je sais que ce n'est pas toujours facile.
Mais prendre un chien signifie prendre un engagement pour son bien être...
N'adoptez pas un husky si vous n'avez pas le temps et l’énergie physique pour subvenir à ses besoins.
Car ne vous y trompez pas. Pour le chien c'est un BESOIN.
Au même titre que ses soins ou son alimentation. Ce n'est pas qu'une question d'argent.
Épargnez-vous et préservez-le.
Les refuges sont remplis de chiens qui n'ont pas eu la vie que leur race imposait et sont devenus de vrais monstres qui ont fini abandonnés par leurs maîtres.
D'autres, assument bien sûr, mais subissent tout simplement leur chien et ses troubles du comportement. C'est triste.
Un chien ce n'est pas ça. C'est une inépuisable source de plaisir et de bonheur.
Quand on fait les bons choix.

Avril a vaincu sa peur des enfants et de l'environnement et peu maintenant profiter de ses balades
Je finirais en disant que parfois, instaurer de vraies bonnes balades saines en extérieur
suffit à enrayer bon nombre de problèmes de comportement à la maison !
C'est aussi, pour vous, un excellent moyen de garder une activité physique régulière, de rencontrer du monde et de vivre de fabuleuses aventures !

Si vous avez besoin d'accompagnement pour commencer les balades sereinement avec votre loulou
ou pour régler des soucis déjà existants, n'hésitez pas à me contacter pour vous joindre à
une balade éducative, collective ou individuelle.

RETROUVEZ LES DATES DES PROCHAINES BALADES COLLECTIVES
ICI

Et si vous désirez vous faire accompagner dans le choix de la race la mieux adaptée pour vous
CONTACTEZ MOI

jeudi 14 juin 2018

Je vais avoir un chien, de quels accessoires indispensables a-t-il besoin ?

Vous petit compagnon arrive bientôt et il est donc grand temps d'acheter le matériel dont il va avoir besoin.


Premièrement, son couchage.
Il vous faudra un panier, un coussin, une couverture. Choisissez en fonction de sa taille. Et pensez aussi au fait qu'il va grandir ! Donc soit vous prévoyez grand, soit vous devrez en racheter un.
Ne perdez pas de vue qu'un chiot, lors de son apprentissage risque de fortement le malmener.  Déchirures et salissures ne manqueront pas de l’abîmer.
Alors parfois autant prendre son parti de racheter plus grand plus tard.

Marcus prend ses aises

Des gamelles pour ses repas.
Choisissez une matière facilement lavables telles que l'inox ou la céramique.
Le plastique, lui, retient les odeurs et à tendance à tâcher. Et bien sur prenez les en double.
A boire et à manger !

Antidérapantes ou avec un petit tapis si vous ne voulez pas les retrouver au milieu du salon !
Je vous déconseille les gamelles en hauteur, qui, malgré les arguments commerciaux, ne sont pas ergonomiques et naturelles pour les chiens et peuvent même s'avérer dangereuses...


Pour les promenades, un harnais (ou collier) et une laisse.
La encore, en fonction du type de chien, vous risquez de devoir en racheter à l'age adulte.
Pour ma part, j'ai opté pour des laisses assez longues (2m environ) en nylon ainsi que des harnais.
Ils portent également des colliers qui ne servent que pour les médailles anti parasitaires naturelles.
(je vous en reparle bientôt)
Pour les chiens qui tirent, évitez les harnais type JULIUS K9
Ils sont très mignons et personnalisables mais pas du tout adaptés !
Il existe des harnais anti traction très bien pensé type RUFFWEAR ou ANIMALIN
et bien sûr, malgré tout ne négligez pas l'apprentissage de la marche en laisse !
D'ailleurs, une longe pourra également vous être utile le temps de lui apprendre le rappel...
Pensez également éventuellement au médaillon d'identification
(même si la puce électronique est OBLIGATOIRE)

Avril et son harnais Julius personnalisé (on a rangé le Ruffwear anti traction depuis longtemps !)

Pour l'occuper à la maison des jouets sont indispensables.

Balles, jouets à fourrer type KONG, jouets à ronger naturels type bois de cerf...
Attention à ces faux os qu'on trouve en animaleries et qui sont dangereux et toxiques.
Un clic sur l'image pour voir la méthode de fabrication de ces horreurs...

Un chiot à besoin de faire ses dents. Alors attention, si vous ne mettez rien à sa disposition, les pieds de chaises et le canapé feront parfaitement l'affaire pour lui !!!
Les chiens adultes apprécient également, machouiller c'est le moment détente.
Attention à choisir des jouets résistants, surtout pour ceux utilisés en votre absence afin qu'ils ne soient pas détruits et ingérés par le petit monstre...

Arrow petit avec son KONG, bien résistant ! Le bébé avait déjà de bonnes dents !!!
Pour son éducation, des friandises.
Comme je l'ai déjà dit, l'éducation commence dès son arrivée à la maison. La récompense par la friandise est un outil indispensable à une éducation douce et à la pratique du renforcement positif, surtout au début.
Ici on utilise exclusivement des friandises 100% naturelles type poulet ou poissons séchés, histoire d'être raccord avec l'alimentation BARF !
Je les achète sur ZOOPLUS (clic)

Pour sa toilette, un shampoing adapté.
Un chien n'a en général pas besoin d'être laver très souvent. Toutefois il est bon de l'habituer très tôt à cette pratique. Et puis on est jamais à l'abri d'une bonne roulade dans une substance malodorante !

Quoi qu'il en soit vous ne devez en aucun cas utiliser votre propre shampoing, ni même un produit pour bébé. Les animaux ne sont pas des êtres humains, ils ont besoin de soins spécifiques.
Moi je fabrique moi même mon savon (saponification à froid pour ceux qui connaissent), je fais donc aussi celui de mes loulous avec pleins de bons ingrédients naturels.

Certaine races de chiens à poils longs peuvent également nécessiter un brossage régulier. Vous trouverez différents types de brosses à choisir en fonction de son type de poils.

Savon maison !
Pour le transport.

Une caisse de transport, l'aménagement du coffre avec éventuellement une grille de séparation
(un chien qui saute dans l'habitacle et bonjour l'accident !) ou un clip ceinture pour chien qui sera fixé au harnais si on le met sur le siège.
Quoi que vous choisissiez, pensez à protéger vos sièges...
Chiens mouillés et sales d'après balade et textile auto ne font pas bon ménage :)
MAIS SURTOUT
A vous mettre en sécurité, vous et votre loulou !

Et bien voilà vous êtes fin prêt !

Ah ! Et puis bien sûr, pour le chien en question...
PENSEZ ADOPTION

Toutes les marques et sites cités dans cet article NE SONT PAS SPONSORISÉS
Je recommande uniquement des produits que j'utilise au quotidien et que j'apprécie ;)


A lire aussi...

mercredi 13 juin 2018

Des jolies photos de son animal de compagnie avec les shootings photos #ILoveMyDog

 Chez #ILoveMyDog on aime les chiens évidemment,
mais on adore aussi tout les animaux de compagnie !
C'est donc avec le plus grand des plaisirs qu'on réalise les shootings de vos doudous.

Je vous invite à un petit voyage à travers les quelques séances déjà réalisées





Mila et ma chienne Avril



Toutes les photos de Mila et Avril
ICI


Laura et son cheval Epalando


Pour voir tout les clichés de Laura et Epalando rendez-vous




Léonie et ses rates, Vermine et Vilaine


Pour visiter l'album de Léonie, Vermine et Vilaine, rendez-vous
ICI



Marion et son Berger Blanc Suisse Lina



Découvrez toutes les photos de Marion et Lina
ICI


Noémie et son Berger Australien Lokhaa




Retrouvez toutes les photos de Noémie et Lokhaa
ICI


Estelle et son Dalmatien Aristote



Retrouvez toutes les photos d'Estelle et Aristote
ICI

Si vous aussi vous souhaitez réaliser une séance photo de vous et votre compagnon
n'hésitez pas à me contacter.



jeudi 24 mai 2018

De la diabolisation du Malinois et autres "chiens méchants" comme ils disent...

Avril et Arrow, mes deux loups
Quand on est propriétaire de chien comme les miens, on est souvent ennuyé.
Comme certaines autres races, telles que les Americans Staffordshires Terriers ou les Chiens Loups, les Bergers Belges et en particulier les Malinois, ont mauvaise réputation...
Considérés comme des chiens d'attaque particulièrement dangereux, ils font peur.
Il serait hypocrite que de nier la dangerosité potentielle de ces races. Leur puissance et leur tempérament les prédisposent à une "violence" facile et conséquente.
Il n'y a pas de fumée sans feu....
Mais s'il y a bien une autre vérité, c'est que les chiens sont ce qu'on en fait !

Source image : Fox News
La police, l'armée et les entreprises de sécurité les sélectionnent et les utilisent
 pour cette capacité là justement.
Quand c'est un Chihuahua qui mord (ce qui arrive très régulièrement) c'est ennuyeux, mais c'est nettement moins grave !!!
Mais quelle grossière erreur ce serait que de s'arrêter à cela !
Avec les miens, je travaille la phobie des gens envers les chiens, je fais de la médiation auprès de personnes handicapées ou fragilisées,
 je travaille la désensibilisation de chiens réactifs...
Ce sont de bons chiens de garde, mais de gros distributeurs de bisous avant tout...
Et le meilleurs dans tout ça, c'est qu'ils savent parfaitement s'adapter aux situations.
Ils sont foufous quand il sont face à des personnes aptes à le gérer, doux et délicats avec des personnes fragiles, affectueux avec tout le monde. Par contre je vous déconseille d'entrer chez moi sans y être invité ou pire de m'agresser en leur présence...
Je le redis ?
Les chiens sont ce qu'on en fait !

Faren fait connaissance avec sa nouvelle petite maîtresse, encore un gros méchant Staff !
Faren encore, qui n'a toujours pas mangé d'enfants !
Très proches de l'homme, ce sont des races hypers affectueuses.

Le Berger Belge est un chien très sensible. Il nécessite de fait un maître averti ou bien accompagné. Ce n'est pas un chien à placer entre toutes les mains car c'est un chien de travail !
Hyperactif, intelligent et très puissant. Il n'est pas conçu pour jouer les décos dans votre jardin ou roupiller toute la journée sur le canapé.
Et c'est quand on a pas conscience de ça qu'il y a des problèmes.
Avec un chien comme ça, vous aller devoir bosser ! Et si votre éleveur ne vous mets pas bien en garde sur ce point, s'il ne vous explique pas que "OUI il va garder c'est sur, mais il va aussi vous mettre un joyeux bordel et éventuellement bouffer le voisin si vous ne vous investissez pas à 100% dans son éducation" changez-en ! Il n'est pas sérieux !!!

Comme pour les Chiens Loups par exemple, ce sont des chiens qui ont besoin de fermeté mais de douceur. Trouver cet équilibre n'est pas toujours facile.

Jankä - Magnifique Chien Loup de Saarloos
Je suis contactée, bien trop régulièrement, par des clients dépassés qui se sont fait envoyer paître à coups de "On ne peut rien faire pour lui, c'est la race qui est comme ça", "Votre chien ? ah non je ne l'approche pas", " Désolé, on peut rien faire, il faut l'euthanasier", "Euh non, je fais pas les Malinois" et j'en passe... Il m'est même personnellement arrivé de croiser des "éducateurs comportementalistes" me demandant quelles races je fais (Euh... Ceux qui ont des soucis ?).
Je ne savais pas qu'on devait choisir les races ou les types de problèmes en éducation canine...
On est pas sur du dressage ! Là effectivement, la race peut avoir son importance.
Quoi ? Comment ça faire du troupeau avec un Bouledogue Français
c'est tendu ? Petits joueurs :)

Alors soyons clairs. De "vrais méchants" Bergers Belges il y en a sans aucun doute
(de vrais méchants chiens tout court d'ailleurs !). Et ce n'est pas forcément dû à des coups ou autres maltraitances ! C'est encore moins dû à leur race !
A force de mauvaise sociabilisation, de manque d'activité, de "quand il fait ça, tu le retourne sur le dos pour montrer que c'est toi qui commande" les chiens peuvent finir par être réellement agressifs envers l'humain. Toutes races confondues.
Et OUI, on ne peut pas nier que quand ça arrive avec un Malinois, c'est plus compliqué
qu'avec un Jack Russel (encore que, statistiquement classés parmi les plus mordeurs, ces petits chiens de chasse sont capable de tuer un sanglier... Alors ?)
Personnellement je n'en ai pas encore rencontré. Et j'espère ne jamais avoir à le faire.
Arrow et Nao son copain - Deux malinois bien équilibrés en balade
Par contre je rencontre trop de chiens catalogués comme tels sans réelle raison.
Et ce n'est pas derrière les grilles d'un chenil que le problème va s'arranger. Bien au contraire !

Comment espérer voir l'opinion des gens changer envers ce type de chiens si les professionnels
eux mêmes les diabolisent de la sorte ?

A chaque fois, en quelques minutes, ces chiens inapprochables, dangereux, mordeurs qu'on m'a annoncé, se sont avérés être d'adorables loulous.
Ils étaient juste mal canalisés, craintifs ou trop délaissés.
Ils avaient effectivement besoin de cadrage, d'éducation, de mise en confiance, de TEMPS tout simplement. De la douceur, du jeux, de la complicité, des activités régulières et saines.
Côtoyer un maximum de personnes, de chiens et d'environnement différents.
Éventuellement une castration.
Voilà les clés d'une éducation réussie et d'un chien bien dans ses pattes.

Mais NON. Ce ne sont pas des causes perdues qu'il faut abandonner ou euthanasier.
C'est excessivement rarement le cas surtout si on prend le problème au plus tôt.

Alors avant d'admettre que votre chien est devenu dangereux et que l'on ne peut plus rien y faire, TENTEZ  TOUT  !
Il vous faudra parfois rencontrer 2 ou 3 éducateurs différents peut-être.
Mais sincèrement, ça vaut le coups. Ne baissez pas les bras trop vite.


Eryx le Tervueren se sociabilise avec Avril pendant une balade éducative.
Ces chiens ne sont pas forcément des chiens faciles mais ils sauront vous rendre au centuple ce que vous investirez en eux.
Il existe forcément dans votre région des éducateurs comportementalistes DOUX,
et surtout SANS A PRIORI qui pourront vous accompagner OU le cas échéant, vous orienter vers quelqu'un capable de vous aider, car être un BON PROFESSIONNEL, c'est ça aussi.
Admettre ses limites, pour quelque raison que ce soit et, réorienter au mieux le client pour résoudre son problème. On ne laisse pas les gens sur un "JE NE PEUX RIEN FAIRE POUR VOUS"
quand ils sont motivé à faire ce qu'il faut pour le bien être de leur chien.

(petit coup de gueule perso, j'en ai marre d'entendre des clients me dire que c'est la seule réponse qu'ils ont eu)

Arrow et moi on vous dit à très vite ;)


dimanche 1 octobre 2017

Adopter un chien... Avez-vous bien réfléchi ?!

Bien avant de se pencher sur le type de chien à adopter,
c'est l'idée même d'adopter un chien qu'il faut bien réfléchir !
Ce sont des êtres vivants, qui vont partager votre vie pour 10 à 15 ans.
Ce n'est donc pas un acte à prendre à la légère.
Ça parait idiot dit comme ça, mais le nombre annuel d'abandons
me laisse penser qu'on ne le répétera jamais assez...

Avril à 2 mois
J'entends souvent dire "j'attends d'avoir une maison avec un jardin pour prendre un chien"
Première idée reçue, première grosse erreur !
Comme je le dis dans mon article sur les "les gros chien en appartement"
un jardin, c'est bien. C'est mieux. Mais c'est surtout confortable pour le maître !
Ça facilite les sorties d'hygiène, c'est plus pratique pour jouer avec son chien.
Mais un chien laissé seul dans un jardin, grand ou petit (le chien OU le jardin),
 va s'ennuyer et très probablement développer des problèmes de comportement.
Un chien en appartement, sorti régulièrement et profitant d'activités
physiques avec son maître et de rencontres fréquentes et saines avec ses congénères
sera bien plus heureux et équilibré.

Mes 3 loustics vivent dans 55m2 et sont rarement dans le jardin. La forêt c'est mieux !
Une fois ce point bien compris, se pose la question du temps.
Pour sortir régulièrement son chien, avoir des activités avec lui, le socialiser correctement
et lui faire rencontrer du monde... Il en faut du temps !
Si vous travaillez et êtes absent 10h par jour, prendre un chien n'est à priori
pas une bonne idée.
Les chiens ne sont pas des animaux conçus pour rester seuls.
Un fois encore on s'expose fortement au risque d'avoir un chien présentant des soucis de
comportement tels que les aboiements ou la destruction par exemple.
Et non... En prendre 2 en même temps n'est pas une bonne idée !

Avril sait être très studieuse, elle aime apprendre et travailler. Et elle aime surtout les récompenses qui vont avec !
Après cela vient ensuite la question de l'argent.
Et je ne parle pas de l'achat du chien, qui peut déjà bien peser si on opte pour un chien
de race dans un élevage (entre 800 et 1500€ en moyenne).
Beaucoup de chien sont proposés au don ou à l'adoption
pour un prix très raisonnable (dans les SPA et refuges environ 150 à 200€).
Et on fait un heureux du même coup !
Toutefois, ensuite, il restera à votre charge, ses vaccins annuels
et soins antiparasitaires avec consultations de contrôle chez le vétérinaire.
 L'alimentation, que je recommande vivement de choisir de qualité, et qui
du coup est un poste non négligeable
(je vous parle alimentation et BARF dans une autre série d'articles ICI).
Comme pour la plupart des frais vétérinaires, les prix pour l'alimentation
augmentent avec la taille du chien...
Pensez aussi aux  jouets, accessoires (laisse, harnais, collier...)
et aux éventuels cours d'éducation et autres activités canines.

Et ça, c'est quand tout va bien ! La sécurité sociale pour chien n'existant pas,
si votre compagnon tombe malade ou se blesse, les frais seront entièrement pour votre poche !
(Il existe des mutuelles pour animaux, mais je ne saurais vous conseiller sur ce point)

Et chez le véto, on y passe tous à un moment ou un autre...
Pour finir, pensez aussi aux implications sur le long terme.
Comment partirez vous en vacances ?
Emmener son chien au ski ou lui faire prendre l'avion c'est l'équipée sauvage !
Nombreux sont les endroits où les chiens sont refusés (hôtels, lieux de visite...)
Si vous souhaitez le faire garder, il vous en coûtera encore quelques dizaines d'euros par jour.
Parce que bon, soyons réaliste.
C'est plus facile de trouver quelqu'un pour venir nourrir le chat 3 fois par semaine,
que quelqu'un pour s'occuper du chien 3 fois par jour...

Marcus après le sport apprécie bien le canapé, mais il a besoin d'activités quotidiennes
Après avoir bien pris conscience de tout ça  vous souhaitez toujours un chien ?

B R A V O

Vous allez pouvoir vivre une expérience extraordinaire !
Car OUI, une fois qu'on a bien conscience de ce qu'un chien implique
comme contraintes et qu'on l'accepte... C'est que du bonheur <3
Il ne reste plus qu'à savoir LEQUEL maintenant.
Car chaque race de chien a ses particularités.
Pour vivre bien avec votre animal, vous ne devez pas le sélectionner uniquement
sur des critères physiques. Vous risqueriez de le payer très cher !
Il est impératif de choisir la race de son chien en fonction de ses envies, mais aussi et surtout
de son mode de vie et des besoins de l'animal.

Avril croisée berger, husky et molosses et Arrow malinois.
Mes deux loulous sont de ceux qu'on ne mets pas entre toutes les mains... Expérience exigée.
Il existe sans aucun doute une race de chien faites pour vous.
Pour vous aider dans votre choix, contactez- moi.
Je vous aiderais à prendre le meilleur des départs dans cette merveilleuse aventure !

Et surtout, que ce soit pour un chien ou un chat,
pensez à la SPA !

mardi 11 avril 2017

Une séance chez l'ostéopathe pour nos chiens

J'ai longtemps eu des problèmes de dos...
C'est très douloureux et je restais souvent coincée pendant plusieurs jours.
Finalement je me suis décidée à aller voir un bon ostéopathe. Ce fut une véritable révélation !
Deux séances ont suffit. C'est souvent le cas.
Une visite de contrôle une fois par an et hop ! C'en est fini des soucis.

Du coup quand Arrow s'est mis à boiter suite à un choc assez violent en faisant le fou,
j'ai pris rendez-vous chez mon vétérinaire bien sûr,
et dans la foulée chez une ostéopathe.
Convaincue, chacun de mes chiens à eu droit à sa petite visite.

Avril, pas rassurée, entre les mains pourtant bienveillantes de Lauranne
Ça peut surprendre ou faire rire, mais les chiens sont comme nous faits d'os et de muscles.
De fait ça ne peut être que bénéfique pour eux aussi...
Ma vétérinaire m'a d'ailleurs largement encouragée à faire cette séance
en complément du traitement qu'elle m'a prescrit.

Mais bon... C'est quoi au juste un ostéopathe canin ?


J'ai rencontré Lauranne Bezou Barbot
élève de 4ème année en école d'ostéopathie animale
et je lui ai demandé de nous en dire un peu plus !

Bonjour Lauranne,
Avant toute chose en quoi consiste exactement l'ostéopathie ?


C’est une thérapie manuelle qui consiste à rééquilibrer l’animal pour lui permettre de s’adapter au mieux à son environnement et de rester au plus proche de sa physiologie. Pour cela, l’ostéopathe recrute et traite les restrictions de mobilité de l’ensemble du corps (articulation, muscles, ligaments, viscères…) qui sont la cause de déséquilibres de l’état de santé de l’animal. L’ostéopathe envoi donc une information au corps afin qu’il puisse s’auto équilibrer. 

L’ostéopathie est basée sur des connaissances approfondies en anatomie et en physiologie afin de comprendre toutes les interactions entre les différents systèmes du corps pour avoir une vision d’ensemble en y incluant son environnement (alimentation, mode de vie, stress, activité…).

Quelles pathologies peut-on traiter ?

L’ostéopathie ne traite pas que les pathologies ! 

Les animaux de sports (chiens, chevaux..) et de production (vaches laitières, chèvres..) ont besoin d’un suivi ostéopathique régulier (au moins tous les 6 mois) pour leur permettre de s’adapter au mieux à la contrainte physique demandé. 

Les animaux non sportifs ont également besoin de voir l’ostéopathe au moins une fois par an pour rééquilibrer le corps et faire un petit check-up. 

Cependant, beaucoup de pathologies peuvent être traités ou suivis, voici quelques exemples : 

Chez les petits animaux domestiques : Boiterie, difficultés à effectuer des mouvements habituel (monter sur la canapé…), troubles digestifs, troubles ORL, troubles respiratoires, dysplasie, incontinence, suivi post op ou post accident, hernies discales, luxation de rotule, changement brutal de comportement...


Chez le cheval : Boiterie, problème locomoteur, accrochement de rotule, troubles digestifs, difficultés respiratoires, baisse de performance, suivi post accident…

Chez les animaux de rente : baisse de productivité, mammites à répétition, suivi post mise bas, boiteries, bouleture …

Les copains aussi en ont profité !

Quelles sont celles qu'on rencontre le plus souvent ? A quoi sont-elles dues ?

C’est compliqué de répondre à cette question... Aucune pathologie n’a la même cause et chaque cas est différent. Même si deux animaux sont atteints de la même pathologie, la prise en charge sera différente parce que l’ostéopathie s’adapte avant tout à l’individu et à sa capacité à intégrer la séance !

Tous les animaux peuvent-ils en bénéficier ?

Oui et au contraire. Du cochon d’inde à la vache en passant par le chien et le chat ... Tout est possible !





Les animaux ne parlent pas, et les douleurs ne sont pas toujours perceptibles par le maître...
Comment fais-tu précisément pour détecter ce qui ne va pas ?


Toutes ces années de formation nous permettent d'acquérir une excellente connaissance de l'anatomie animale.
On peut alors tester toutes les articulations du corps, la qualité des tissus, les sensibilités potentielles.
Selon la sensibilité du chien et les restrictions de mobilité, on constitue ce que l'on appelle
une "suite ostéopathique". c'est à dire que l'on trie tout les phénomènes que l'on détecte
et ensuite on réduit ce que l'on estime nécessaire
.

A force de pratique, la main de l'ostéopathe s'affine. Au fur et à mesure.
elle s'automatise et recrute de plus en plus vite les phénomènes.




Quelle formation suis-tu ? Sur quel diplôme va-t-elle déboucher ?

Je suis une formation par modules à l’Ecole EOA (Ecole d’ostéopathie animale) de Rennes sur 5 ans, c’est-à-dire que je suis 6 jours par mois à l’école et que le reste du temps je travaille mes cours à la maison, je fais des stages et je m’entraîne dans les centres équestres, les fermes, les spa ……

Ma formation va ensuite déboucher sur un diplôme reconnu par l’état en ostéopathie animale exclusive.








Qu'est-ce qui t'as donné l'envie de suivre cette voie ?

J’ai toujours été passionnée par le monde animal et depuis petite je baigne dans les médecines alternatives (homéopathie, ostéopathie, acupuncture…) donc c’est devenue une évidence pour moi après mon BAC de me lancer dans cette formation.

Rien de mieux que donner du confort à un animal  J

Depuis le début de ton parcours, tu as rencontré beaucoup d'animaux.
Un cas particulier t'a-t-il marqué ?

Oui j’ai rencontré un certain nombre d’animaux ! Plusieurs cas mon marqué mais un en particulier il y a quelques mois. Un petit cheval entier de de 5 ans qui ne donnait plus les postérieurs depuis près d’un an ! Et à la fin de la séance il donnait les postérieurs ! Et c’est là que je me dis que je ne fais pas ce métier pour rien !

Une petite chienne beauceronne d’un an aussi ma marquée, dysplasique des deux hanche E/E avec incontinence suite à la stérilisation ! Nous avons réussi à diminuer voir faire disparaître l’incontinence et à lui redonner de l’amplitude de mouvement sur ses postérieurs ! Du coup l’opération qui été envisagée n’est pour l’instant plus d’actualité. 


Faut-il attendre d'avoir son animal malade pour voir un ostéopathe ?


Non pas du tout ! Un check-up annuel est conseillé afin de vérifier que tout vas bien pour lever les éventuels dysfonctions articulaires qui peuvent survenir dans la vie de tous les jours. 

Quels sont les gestes préventifs à avoir avec son chien pour lui éviter au maximum de développer des pathologies ?

Pour les jeunes chiens il est important de ne pas les faire sauter ou monter les escaliers afin de diminuer les risques de dysplasie …
Une nourriture adaptée est également conseillée pour maintenir l’organisme et les articulations au top de leur forme. Une alimentation au cru type BARF est fortement recommandée.

Et aussi, une activité physique régulière pour ne pas favoriser le surpoids et ne pas déboucher sur des troubles métaboliques qui vont entraver le bon fonctionnement des articulations. 


Grunge le petit Bull Terrier
Vous l'aurez compris, chacun de nos petits compagnons 
peut profiter des bénéfices d'une séance d'ostéopathie et bien entendu,
je vous recommande vivement d'y recourir.

Si vous voulez en savoir plus sur la formation de Lauranne
Ecole d'Ostéopathie Animale

Ou encore trouver un ostéopathe dans votre région
Institut Professionnel d'Ostéopathie Animale Mécanique


Et vous, avez-vous déjà consulté un ostéopathe canin ?
Enfin je dis canin... Mais je compte bien faire appel à Lauranne dès quelle sera installée
pour aussi prendre soin des mes nouveaux  compagnons !


Je vous les présente dans un prochain article
En attendant, c'est Peanuts qui a eu droit à sa petite séance !
Il a été sage comme une image pendant la manipulation

Merci beaucoup Lauranne
pour toutes ces informations et pour les bons soins
apportés à nos petits monstres !