mardi 29 novembre 2016

Vers une alimentation naturelle pour mon chien et mon chat : 2- Pourquoi j'ai choisi cette voie ?

Qu'il est long et difficile le chemin vers le changement...
J'aurai mis le temps à revenir vous parler de ce sujet.
Tout simplement parce que j'ai mis le temps à enclencher concrètement la machine.
Mais nous y voilà !

Comme je vous le disais lors d'un précédent article,
ce sont des problèmes de santé dus à l'alimentation, autant sur mes animaux que sur moi,
qui m'ont poussée à envisager de modifier mon comportement et mes habitudes.

Nous étions tous victimes de la malbouffe et des pièges de la nourriture industrielle.
Et si le naturel est bon pour moi, forcément, il est bon pour mes animaux aussi.
Pour réussir à franchir ce cap pour moi-même, je crois que de toute façon
j'avais besoin de cohérence dans ma démarche.

Il y a beaucoup à dire sur le sujet.
Il y a d'ailleurs beaucoup de livres et autres études à lire pour qui s'y intéresse.
(je vous ferais une petite bibliographie de ce que j'ai lu à la fin de cette série d'articles)
Je ne prétends pas vous faire ici le détail exhaustif de tout ces contenus.
Je ne me propose pas non plus de vous faire une étude scientifique irréfutable
sur la bonne manière de faire les choses ou pas.
Je ne suis ni spécialiste en nutrition, ni vétérinaire.
Je n'ouvre pas spécialement de débat sur le sujet non plus, bien que je sois bien-sûr
toujours ravie d'avoir votre retour sur ce que j'écris.


Simplement, j'ai dans l'idée de partager avec vous mon expérience personnelle,
la synthèse que j'ai faite de mes lectures et ma documentation.
Vous faire, en somme, part de mon avis sur la question et également
vous inviter à suivre mon avancée vers ce nouveau mode de vie si le coeur vous en dit !

PÂTÉE, CROQUETTES ET GRIGNOTAGES

Au départ, quand on se penche sur la question de l'alimentation de notre animal,
la chose qui nous questionne le plus c'est de savoir si on va lui donner
des croquettes ou de la pâtée.
Certains, pour bien faire, font même carrément les deux.
C'est en tout cas ce que j'ai pu constater lors de mon stage en cabinet vétérinaire.
La pâtée étant en quelques sorte la "friandise" en plus pour faire plaisir.
Ce que j'ai malheureusement pu constater aussi lors de ce stage,
c'est que la plupart des animaux étaient en surpoids
Au grand étonnement de leurs propriétaires d'ailleurs.
Il apparaît que la plupart des gens donne beaucoup plus que la dose de nourriture
recommandée par le fabriquant.
Pas consciemment bien-sûr. Ils ne pèsent simplement pas les quantités.
Et puis il y a aussi la pâtée friandise du soir et parfois les "à coté" distribués dans la journée.
Par ailleurs, l'alimentation industrielle animale (tout comme la notre) est "enrichie"
en substances et autres excipients appétants, qui motivent l'animal à manger.
Pour finir, la nourriture sèche permet de laisser l'alimentation en libre service pour l'animal.
Celui-ci peut alors venir grignoter tout au long de la journée.
Il perd alors la notion de faim qu'il devrait ressentir ce qui dérègle encore plus sa capacité
à arrêter de manger lorsqu'il est rassasié.
Un peu comme nous en fait, surtout avec le sucre.

L'obésité animale prend les mêmes proportions que l'obésité humaine. Entretenue par la nourriture industrielle, dont le leitmotiv est
VENDRE et FAIRE DES BÉNÉFICES
même au détriment de notre santé et de notre équilibre.
Et avec elle, bon nombre de maladies chroniques dont les chiens étaient jusque là épargnés,
telles que le diabète, dont je souffre maintenant moi même et qui
il y a 60 ans n'existait pas chez les animaux.

Pour ma part j'avais opté pour les croquettes.
Beaucoup plus pratiques pour ce qui est du transport et de la conservation.
Ajoutez à ça les friandises canines industrielles réservées aux récompenses éducatives et évidemment, soyons honnête quelques "à coté"
 (Avril adOoore le fromage et c'est dur de résister à sa bouille d'amour).


C'est ainsi que je me suis donc retrouvée face à mon premier soucis :
la SURALIMENTATION qui débouche bien sûr sur le SURPOIDS
Nos animaux ne mangent plus seulement par faim.
Ils mangent par gourmandise, par jeu, par ennui... Comme nous !
Et nous les encourageons largement dans ces débordements.
Voilà bien une chose qu'on peut mettre en parallèle avec nous.
(En tout cas pour ma part je ne connais que trop bien le problème)

Avez-vous pu constater comme moi que votre chat mange plus quand vous êtes là ?
Elliot mange dès qu'on va dans la cuisine, là où se trouve ses gamelles.
J'étais curieuse de comprendre pourquoi.
Il semblerait que ce soit une façon d'attirer l'attention. De chercher le contact avec nous.
La recommandation du vétérinaire : JOUER AVEC VOTRE CHAT. Il mangera moins.

Les chiens, eux, sont d'horribles gourmands pour la plupart.
Ça nous arrange bien pour faciliter leur éducation !
Et c'est agréable de leur faire plaisir en leur donnant un petit bout de fromage à la fin du repas.
Vous verriez la tête de ma boulette... Elle sait y faire !
Il n'a pas fallu longtemps à ce régime pour que la belle commence gentiment à s'empâter !
Si les grignotages ne nous profitent pas, il en va de même pour nos amis à 4 pattes
(oui tout les roudoudous rondouillards que j'ai vu en stage m'ont fait réfléchir !)

Ce qu'il est important de retenir, c'est que, comme pour nous, les excès alimentaires
peuvent avoir des conséquences désastreuses sur la santé de nos animaux.
Maladies dermatologiques, trouble du comportement, obésité, diabète...
Nous n'avons pas l'exclusivité de ces maladies. Eux aussi peuvent en souffrir.

Comme chez les humains, à chaque stade de la vie de l'animal une alimentation
adaptée est nécessaire
. Autant dans son dosage que dans sa composition.
Chiot et chaton, animal adulte ou senior, femelle gestante...
Chacun à des besoins différents

Vous ne rendez pas service à votre animal en lui donnant plus qu'il ne faut.
Vous ne lui faites pas de mal non plus s'il n'a pas droit à son bout de fromage en fin de repas.
Ce ne sont que de mauvaises habitudes.
Pour nous et pour eux.

Maintenant que nous avons pris bien conscience de cela et que nous ne suralimentons plus nos chères boules de poils (et nous même),
penchons nous d'un peu plus près sur la composition de leurs aliments.

C'est devenu un acte naturel aujourd'hui, on commence de plus en plus
à lire les étiquettes de nos produits de consommation.
Alimentation ou cosmétique, les médias ne manquent jamais de nous effrayer avec leurs gros titres
en nous annonçant que le produit miracle dont ils nous ont tant vanté les mérites
pendant des années est finalement dangereux pour notre santé...

Alors maintenant on surveille...
Pas de paraben dans nos cosmétiques, pas d'huile de palme dans notre alimentation etc.
S'il devient sérieusement compliqué pour le consommateur moyen de s'y retrouver,
quelque part c'est une bonne chose, je pense que ça nous à tout de même aidé à prendre
conscience qu'il était important de regarder avec attention le contenu de ce que l'on consomme.
Mais aussi qu'il ne fallait pas croire tout ce qu'on raconte dans les médias et se méfier des étiquettes ^^

Et avec tout ça, le BIO, le naturel, le retour aux sources à fait doucement son trou.

Avez-vous déjà regardé l'étiquette de la nourriture de votre animal de compagnie ?
Vous êtes-vous déjà penché sur les méthodes de sa fabrication, les provenances des matières premières qui la compose ?
Pas forcément. Encore un truc qui fait peur en perspective allez-vous me dire.
Effectivement.
Peut-être alors que pour ça aussi il est temps de s'orienter autrement.
Le naturel. Le retour aux sources.


Et qui sait ... On arrivera peut-être même à faire "sourire" Elliot le grincheux ^^
Les bienfaits d'une nourriture naturelle sont nombreux et maintenant bien avérés.
Dans un prochain article je vous propose de voir tout ça en détail.
L'alimentation industrielle animale comment c'est fait et pourquoi et comment 
j'ai décidé d'épargner ça à mes animaux de compagnie !
Quels sont leur réels besoins nutritionnels. 


Mais surtout le passage au BARF de mes monstres en détails
En attendant, dites moi ? Vous en êtes où vous avec tout ça ?
Comment nourrissez-vous vos animaux ?

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Merci pour votre petit mot ! Pour éviter le spam il apparaîtra après modération.