jeudi 15 octobre 2015

Vers une alimentation naturelle pour mon chien et mon chat : 1- Prise de conscience

Quand j'ai adopté Elliot mon chat, il y a 12 ans,
j'étais bien loin de toute réflexion profonde et concrète sur son alimentation.
Il fallait le nourrir. OK.
Je suis donc allée dans une grande surface,
j'ai acheté un paquet de croquettes de la marque la plus évidente
(merci à toi Dieu Télé), Friskies, pour ne pas la citer, et c'était parti. Parfait.


Quelques temps après, mon petit chaton s'est retrouvé avec le système urinaire bouché.
Calculs urinaires.
Il a failli perdre la vie...
Et moi j'ai appris que c'était un problème courant chez le chat.
Principalement du à son alimentation.

Je vous explique en gros :
L'urine de chat peut-être très concentrée.
Souvent ils ont tendance à boire peu et à uriner peu.
Une nourriture à base de croquettes peu renforcer facilement le phénomène.
C'est sec, contrairement à la pâtée.
Des calculs se forment dans le système urinaire du chat.
Si l'urine de l'animal n'est pas assez acide, les calculs ne peuvent être détruits
naturellement et ils viennent alors boucher l'appareil urinaire.

Lorsque cela arrive, il faut agir très vite et conduire son chat chez le vétérinaire.
Le problème se traite très bien s'il est pris à temps, mais sinon, il peut être fatal.

Des croquettes à la composition médiocre et mal dosées
sont souvent la cause de ces calculs.

J'ai ainsi pris conscience de l'importance de la composition des croquettes.
En changeant de marque et en sélectionnant un produit mieux adapté
qui donc permettait à l'urine de s'acidifier assez pour éliminer ces petits cailloux,
mon peluchon à été tranquille pendant près de 10 ans avant de voir
le problème réapparaître.
Car oui, malgré des croquettes haut de gamme
il est tout de même réapparu...

C'est ainsi que j'ai fait mon premier pas vers une prise de conscience relative
à l'alimentation.

Quand j'ai adopté Avril, l'année dernière, j'ai donc longuement cherché
des croquettes "naturelles" de bonne composition pour que la belle ne rencontre pas de problèmes.
Car un chien, ne l'oublions pas, c'est, la plupart du temps, bien moins résistant qu'un chat !

Le plein pour le départ en stage avec maman ^^
Et malgré toute l'attention que j'ai porté au choix de ses croquettes,
des petits soucis, elle en a eu quelques uns...
Principalement des problèmes de selles molles et de flatulences, des démangeaisons, de truffe sèche et peut-être aussi quelques soucis de qualité de poils, des dents jaunissantes à un an à peine !
Et le pire de tout, des troubles du comportement...
Mais je reviendrais sur ce dernier point plus tard, dans un autre article.

J'ai essayé plusieurs marques de qualité. J'ai discuté avec des professionnels de la nutrition animale
plein de bonne foi. Mais rien à faire. Rien ne convenait vraiment à Avril.
Du moins rien tant qu'on ne considère pas que les maux énoncés plus haut soient normaux.

Parallèlement, dans le même temps, des problèmes de santé personnels
m'avaient poussée vers des lectures et des recherches autour
d'une alimentation naturelle pour moi.
Ça a mis un peu (beaucoup) de temps à faire son chemin dans ma tête.
Il faut le temps qu'il faut pour ces choses là.
Mais en tout cas, je commençais à avoir envie de changer.
A quoi bon se soigner par les plantes, se tourner vers des médecines alternatives
envisager sa vie et son quotidien avec une réelle conscience si une fois
devant son assiette, on fait n'importe quoi et même pire encore ?

Mon corps me le réclamait haut et fort. Il souffrait.
Et quand c'est comme ça, qu'on le veuille ou non, on est bien obligé
de l'entendre, de réagir et de prendre des mesures.

Ma réflexion s'est alors étendue sur l'alimentation de mes boules de poils.
Le packaging de toutes ces croquettes vendait du rêve et faisait de belles promesses.
Les compositions avaient l'air relativement saines.
Mais qu'en était-il vraiment ?
Jusque là je ne m'étais pas vraiment intéressée aux procédés de fabrication, à la véracité des informations placardées sur les étiquettes et surtout aux réels besoins nutritionnels de mes animaux.
Mais les édifiantes révélations que j'ai pu avoir suite à ma documentation sur l'alimentation industrielle humaine a fini par m'ouvrir les yeux.

Ce fut alors pour moi un second pas donc vers cette fameuse prise de conscience.
De là, le reste à découlé tout naturellement.
Si je change ma façon de faire et de penser. Si je change mon alimentation pour la
rendre plus saine parce que c'est bon pour moi, il parait évident que je dois le faire aussi
pour mes animaux.

C'est ainsi que j'ai décidée de me pencher concrètement sur une alimentation
saine, naturelle et équilibrée
pour toute la famille.


Une fois l'idée posée et admise, il aura encore fallu quelques mois pour passer à l'action.
Mais aujourd'hui le voyage commence et je vous invite à le partager avec nous.
Je vous propose de nous suivre dans ce passage progressif vers une nouvelle vie.
Mes animaux vont passer au BARF et si le coeur vous en dit,
restez par ici, je vais tout vous raconter...



Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Merci pour votre petit mot ! Pour éviter le spam il apparaîtra après modération.