lundi 1 juin 2015

Réaliser une trousse de premiers secours pour votre animal

Quand on a un animal de compagnie, c'est un peu comme quand on a un enfant.
Ils sont insouciants, ne pensent qu'à jouer et ne sont pas conscients du danger.
Et parfois, les accidents arrivent évidemment !


La première chose à faire, en cas de problème, est d'appeler le vétérinaire.
Et éventuellement de s'y rendre au plus vite.
Mais parfois, quand il ne s'agit que d'un petit bobo, ou qu'il faut parer au plus pressé
en attendant la consultation vétérinaire, on peut tout de même prendre quelques mesures.
L'idéal est donc d'avoir toujours sous la main, une trousse de 1ers secours.

(Pour ma part, je me suis fait plaisir ! J'en ai cousu une dans une jolie toile enduite ^^)

En général, on en possède déjà une à la maison. Surtout quand on a des enfants.
Mais sachez que la plupart des médicaments destinés aux humains 
sont généralement inadaptés aux animaux. Ils peuvent même
carrément être dangereux et toxiques pour eux !
Il est totalement proscrit de donner des anti-inflammatoires à votre compagnon 
(paracétamol, ibuprofène, aspirine...)

Toutefois un peu de matériel pour affronter les petits incidents vous sera bien utile !

Voici quelques infos utiles sur ce que vous pouvez mettre dans votre trousse de premiers secours :

Des gants pour ne pas infecter les plaies éventuelles
Des compresses stériles, du sérum physiologique et des unidoses de chlorexidine
pour nettoyer et désinfecter les plaies.
(Le sérum physiologique peut être appliqué partout même dans les yeux, la gueule...).
Une bande Vetrap auto agrippante si vous devez faire un pansement.
Une seringue vous sera toujours utile pour faire avaler des médicaments liquides à votre animal.
Quelques sachets de Smecta en cas de diarrhée.
Avoir dans sa trousse un rasoir quand on voyage, ou posséder une tondeuse pour dégager la plaie avant de la soigner peut aussi s'avérer très utile.
Des petits ciseaux à bouts ronds, vous permettrons de découper les pansements sans risquer
de blesser votre animal qui ne se tiendra pas forcément immobile.
L'accessoire indispensable est le thermomètre ! Il est le meilleur indicateur de l'état de santé de votre animal. Contrairement aux idées reçues, il ne faut pas se fier à l'humidité de la truffe...
La température doit être comprise entre 38° et 39°. Au delà de 39.5° c'est une urgence vétérinaire !
Pour retirer les éventuelles échardes, dards d'insectes et compagnie,
 n'oubliez pas la pince à épiler, et pensez aussi
à la pince tire tiques, car ces sales bêtes doivent être extraites au plus vite
et correctement (en enlevant bien la tête).
Et pour finir, une paire de chaussettes pour enfants maintiendra l'ensemble des soins au propre
si votre animal s'est blessé à une patte !


Vu que ma boulette est  du genre à avoir la panique facile,
je garde également toujours sur moi mon flacon de Rescue Pets.
Mais je vous détaillerais dans un autre article, tout ce que j'ai mis en place pour
soigner l'anxiété de ma chienne.

Je vais conclure en vous rappelant qu'il est indispensable
d'habituer très tôt votre chien à être largement manipulé.
En effet, le jour où la manipulation sera indispensable, chez vous ou chez le vétérinaire,
votre animal ne sera pas déstabilisé. Il y sera habitué et sera plus coopérant et moins craintif.
Pensez tout de même à avoir dans votre trousse, un lien plat qui servira
de muselière d'appoint. Un chien qui souffre peut s'avérer moins commode
qu'à son habitude, c'est normal.
Voici quelques photo illustrant la façon dont on pose ce lien.

1 - Nouez le lien sur la gueule du chien
2 - Faites le passer en dessous et croisant le lien
3 - Nouez le lien derrière la tête ou derrière les oreilles

Et voilà !

Et vous, qu'avez-vous dans votre trousse de premiers secours ?
N'hésitez pas à me faire part de vos avis si vous pensez que cette liste est à compléter.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Merci pour votre petit mot ! Pour éviter le spam il apparaîtra après modération.